Logo Fromages d'ici

Plateau en solo

Plateau de fromages d'ici à déguster en solo

Une dégustation où les fromages sont à l’honneur, c’est souvent synonyme de rassemblement, de repas en gang. On est plusieurs autour d’une table, on discute, on prend le temps de se raconter nos vies, on refait le monde, on partage.

Dernièrement, j’ai eu envie, un dimanche soir, d’une petite dégustation. Étant à la dernière minute, mon idée n’a pas rallié les foules. Comme je suis célibataire (et oui!), je me retrouvais seule, avec mon désir de manger du fromage!

Qu’à cela ne tienne, j’ai fait fi des conventions et me suis préparé un plateau de fromages en solo. J’avoue m’être d’abord dit : « mais quelle idée de fou, tu vas te ruiner ou pire encore, tu vas gaspiller! » Mais je ne me suis pas laissé distraire par cette petite voix intérieure qui tentait de me décourager.

Des fromages à mon goût

À ma fromagerie, j’ai parlé de mon plan de soirée à la conseillère (qui visiblement connaissait déjà cette idée!). L’avantage des fromageries ou des points de service en épicerie, c’est qu’on peut faire couper des morceaux selon le format désiré, et donc, en portions individuelles.

Je me suis fait conseiller trois fromages pour ma dégustation bien à moi, des fromages selon mes goûts.

Le MONNOIRConfit d'oignon

De retour à la maison

Je suis donc repartie le cœur joyeux, accompagnée de Le Sœur Angèle, Le MONNOIR, La BELLE-MÈRE (ironique pour une célibataire!), une baguette et un appétit du tonnerre.

À la maison, je n’ai rien négligé : une ardoise en guise de plateau, du confit d’oignon porto et poire et des tartinades de fromage servies dans des petits cuillères tonkinoises, un reste de prosciutto, des croûtons maison (un soupçon de sel d’ail – mon secret!), etc. Pourquoi lorsqu’on est seul on ne devrait pas autant se donner que lorsqu’on reçoit? On ne doit pas négliger d’efforts pour la présentation, car on le mérite tout autant!

On goûte!

Le Sœur Angèle, un fromage à pâte molle à croûte fleurie, est composé de lait de vache et de chèvre… ainsi que de crème fraîche! La combinaison parfaite? Un croûton de pain au sel d’ail, un morceau du Sœur Angèle et un peu de confit d’oignons, poire et porto… Un pur délice!

Puis, un peu de La BELLE-MÈRE, ce semi-ferme à la texture crémeuse s’est avéré être le plus goûteux de mon plateau. Pour les amateurs de croûte au goût très relevé, vous serez servis!

Puis, j’ai découvert Le MONNOIR, un fromage de lait cru biologique dont la texture (et un peu le goût) me rappelle celle d’un parmigiano reggiano. Son goût est riche et s’estompe rapidement en bouche. C’est celui qui m’a le plus charmé parmi mes choix. Je crois qu’il était celui qui s’agençait le mieux avec mon verre d’Errazuriz Cabernet Sauvignon.

Je trouvais que mon plateau manquait un peu de pâte molle… Comme c’est l’un de mes produits fétiches, j’avoue avoir complété mon plateau par un petit morceau de La Brise des Vignerons, une portion restante d’une dégustation précédente.

Le Sœur Angèle sur crouton avec confit d'oignonPlateau de fromages d'ici à déguster en solo

Pour la modeste somme de…?

Prix pour ce magnifique repas : 10-12 $ de fromages, même chose pour les accompagnements (et il m’est resté de tout pour le plaisir de me régaler à nouveau!). On ajoute à cela le prix de ma bouteille de vin (que j’ai pris dévissable, question de ne pas abuser!).

La valeur de ce repas qui m’a tant fait plaisir? Inestimable!

Plateau en solo : pour tous les amateurs de fromages qui ne s’aventuraient pas à préparer une dégustation juste pour eux… mais qui peuvent maintenant oser sans culpabilité!